L’éditeur de cartes postales Louis Marchand

 

Louis Marchand
Album : Louis Marchand

8 images
Voir l'album

 

Dans les premières décennies du XXe siècle, deux éditeurs de cartes postales dominent la production cartophile régionale : Louis LENORMAND d’Orléans et Louis MARCHAND de Sully-sur-Loire. Ils sont tous deux photographes. Séparément, l’un et l’autre saisissent l’évènement, les scènes de la vie quotidienne. Ils s’intéressent aux sites de la Sologne, du Val de Loire, des petits bourgs du Loiret et de la proche région. Ils savent être là, quand il faut, ce sont des témoins irréfutables de leurs temps.

Le Cercle des Cartophiles du Loiret a publié en 1987, la collection régionale numérotée de carte postales éditées par Louis LENORMAND, il se devait de réaliser également la « Cartoliste Louis MARCHAND ». Voilà qui fut fait en 1992. Long travail de recherches commencé en 1979 par Jean Leguay, aujourd’hui disparu, repris par André Chambault puis par Gaston Pouillot, avec le concours de Jean Blanchard, de Dany Lemelin et les membres du Cercle du Loiret.

Le nom de MARCHAND, très répandu en France, l’est aussi dans l’édition cartophile de la Belle Epoque : Gaston Marchand à Chartres, Jules Marchand à Paris, Georges Marchand à Dieppe et d’autres Marchand, buraliste ou épicier dépositaire, ont leur patronyme imprimé côté vue de milliers de cartes des années 1900. Ils n’ont aucune parenté avec le photographe de Sully-sur-Loire.

Louis MARCHAND – édition « Jeanne d’Arc » couvre une partie du Loiret, sauf la Beauce, du Cher, du Loir-et-Cher et de l’Yonne et lance sur le marché une quantité impressionnante de C.P. dont les plus célèbres sont certainement les factrices en voiture à chien d’Ousson et de Saint-Cyr-en-Val – Des cartes « passe-partout » portent des légendes : « A la campagne », « En Sologne », et même « En Beauce », mais leur localisation se fait grâce aux recoupements effectués à travers les collections comparées des cartophiles. En noir ou en couleurs, numérotées ou non, toutes sont classées reconnues et répertoriées – L’inventaire ainsi réalisé permet déjà de cerner une production de quantité, précieuse par son objectivité, sa vérité et souvent son exclusivité documentaire.

La « Cartoliste Louis Marchand », publication épuisée est consultable à la bibliothèque du Cercle des Cartophiles du Loiret.

 


Autres articles

Répondre

Bvillemusique |
I lumé quendé |
Association des Parents et ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | qafaray qafaree
| CNAPEST-Elargi Tizi Ouzou
| UN PAS POUR PÉRINE